Comment choisir un grinder ?

Vous souhaitez acheter un grinder ? Sachez qu’il en existe plusieurs types : avec ou sans filtre, avec manivelle, électrique, en bois, en plastique… le choix est très vaste ! Cependant, chaque modèle possède ses spécificités.

Qu’est-ce que le grinder ?

Le grinder a fait son apparition dans les années 1900-1905. C’est l’Américain Lewis Heim qui a créé un appareil qui sert à effriter les herbes pour les usines industrielles. Puis, le concept a évolué pour créer le grinder. En principe, cet appareil permet donc de broyer les feuilles de tabac. Grâce au grinder, la matière sera finement effritée en quelques secondes seulement. De nos jours, le grinder se décline en plusieurs modèles. Il varie selon la matière utilisée et la taille.

Les matières utilisées pour la création d’un grinder

Cet appareil à broyer peut être fabriqué à partir de différents matériaux. Il faut seulement savoir que la durabilité et la facilité de nettoyage peuvent changer en fonction des matériaux utilisés.

Voici les différentes matières possibles pour la fabrication d’un grinder :

  • Le plastique : Généralement, les broyeurs en plastique ne coutent pas cher, mais ne sont pas assez résistants. Certains modèles en plastiques possèdent une réserve qui permet de garder un petit stock de tabac, d’herbe ou d’épices.
  • En bois : Les fabricants utilisent parfois des bois précieux pour ces modèles. Les grinders en bois ont donc généralement un design qui attire. Son point faible est qu’au fil du temps ils sont difficiles à utiliser. Ils s’usent et ne fonctionnent plus normalement. Donc, si vous devez régulièrement utiliser un grinder, il n’est pas conseillé de prendre un en bois.
  • En aluminium : C’est la matière la plus résistante de toutes. Le prix varie selon la taille et les parties qui composent l’appareil. Par contre, le prix des effriteurs en aluminium demeure raisonnable même si le produit est de qualité. Les appareils en aluminium sont les plus utilisés par les réguliers.

La taille et les dents du grinder

La taille se définit en fonction de la fréquence d’utilisation et du résultat final recherché. Le plus petit grinder mesure 30 mm de diamètre. Si vous voulez broyer plus de tabac, vous devez seulement choisir un broyeur plus grand.

Quant aux dents, il existe plusieurs modèles. Il faut seulement noter que plus il y a de dents, plus le grinder sera efficace.

On distingue :

  • Les dents losange : ces dents sont rapides et broient finement.
  • Les dents en « pic » : Elles broient bien, mais sont assez fragiles. Elles peuvent se tordre.
  • Les dents en « lames » : Elles sont généralement rapides et résistantes. Seuls les modèles électriques proposent ce genre de dents.
  • Les dents en pyramide : Elles effritent bien, mais ne sont pas très rapides.
  • Les dents aileron : Elles sont fortes et bien aiguisées.

Les modèles de grinders

Il existe plusieurs types de grinders. Comme mentionné ci-dessus, il y a ceux qui possèdent des compartiments. Ces derniers servent de stockage ou de récupérateur de pollen, qu’on appelle les grinders polinator. Celui-ci est doté de tamis pour permettre à la poudre de passer dans un compartiment. Mais en général, les grinders les plus vendus ne possèdent que deux compartiments.

Voici les différents modèles de grinder :

  • Le grinder moulin ou manivelle : Pour broyer les herbes et le tabac, il suffit de tourner une manivelle. Le résultat est comparable aux broyeurs classiques.
  • Le grinder manuel : comme son nom l’indique, le broyeur manuel fonctionne manuellement.
  • Le grinder électrique : Il suffit d’appuyer sur un bouton pour le mettre en marche. Il est très rapide et il fonctionne grâce à des piles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *